lundi 28 mars 2011

Portraits alambiqués, Luke Ramsey







Je suis peruadée qu'il y a trop de ramifications entre les choses pour oser les formes dépouillées.
Source: Luke Ramsey

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire