vendredi 29 juin 2012

Mes Voeux suspendus, Annette Messager






Je réfléchis à cette expression «paroles en l'air». Si je veux suspendre des mots, les autres suspendent des oiseaux de papier, des maisons, des morceaux d'anatomie. En 1988, Annette Messager a réalisé un mobile intitulé « Mes vœux ». Dans cette oeuvre, elle assemble au bout de ficelles épaisses une série de photographies noir et blanc représentant des fragments du corps humain. Comme un corps qui n'aurait conscience de lui que morceau par morceau, sans vision d'ensemble, ni lien entre les parties. 

Source: hartpon, Photographic Utopia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire