jeudi 16 août 2012

Image fantôme



Après deux semaines à travailler sur la notion d'image survivante de Georges Didi-Huberman - notion centrale pour ma thèse (les survivances sont ces images du passé, refoulées, oubliées, qui ressurgissent de manière anachronique dans un temps présent, dès lors, complexe, hybride, polymorphe) -, j'ai cru pouvoir lui faire faux bond le temps d'une soirée en sérigraphiant quelques images pour me détendre. Non seulement mes essais ont raté, mais surtout, images après images, la notion de survivance est venue déranger, rattraper ma pratique: sur le coin gauche de l'image ont surgi les traces de photos d'identité de mon père imprimées des mois plus tôt. Restes d'anciens passages, témoins d'un mauvais nettoyage surtout. En sérigraphie, on appelle aussi ça une image-fantôme. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire