vendredi 21 septembre 2012

Mur de cadres




Barry McGee
 Nacho Polo
J'espère la fin du règne du cube blanc. De la sacralisation de l'oeuvre. De la neutralité du dispositif. De son équilibre. De la disposition des tableaux à 167 cm du sol. En février, j'avais finalement renoncé à utiliser des cadres dépareillés, renoncé même au cadre. Mais j'espère avoir une autre occasion d'expérimenter ce désordre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire