mercredi 24 octobre 2012

Dans un bar, des histoires, Vera Frenkel





...from the transit bar/...du transit bar, 1994, Toronto.

...from the Transit Bar est une installation vidéo qui prend place dans un décor de piano bar. Des écrans sont disposés dans l'espace. Un pianiste et un barman travaillent. Le visiteur peut s'asseoir où il veut, lire les journaux, commander un verre. Sur les moniteurs, 14 personnes racontent leur histoire d'exil, de déportation, leur difficulté d'appartenance à une communauté, ou celle de trouver son identité entre plusieurs cultures, parlent d'amour ou du bar.  Le visiteur est entraîné dans un univers où vérité et fiction, passé et présent, art et vie se mélangent. Ils ne sont pas opposés, mais en continuum, s'appuyant sur un enchevêtrement narratif (Ricoeur). L'expérience des migrants, entre mémoire et invention, est transformée en récit.

«We are all, in the end, stories in search of a storyteller, someone who remembers.»

«Cette parole construit l'espace d'un présent de la mémoire personnelle mise en partage et devenant un présent historique comme espace commun d'expérience».
[Lisa Steele, «Committing memory», in Vera Frenkel: Les bandes sonores/Videotapes, Ottawa, 1985]

Source: CSW, VeraFrenkel

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire