mardi 13 novembre 2012

Mirror, Ken Lum




Ken Lum, Mirror Maze with 12 Signs of Depression (2002-2011), Vancouver Art Gallery

Je ne suis pas folle de tout le travail de Ken Lum, mais sa réflexion sur l'identité et la société dans ses oeuvres sur miroir me fascinent. Comme cette installation immersive découverte à Vancouver:  Mirror Maze with 12 Signs of Depressions, un labyrinthe constitué de miroirs orientés de façon telle que le spectateur perde immédiatement tout repère spatial. Les différents angles projettent une multitude de reflets de soi, nous forcent à avancer à tâtons, les bras tendus, tandis que 12 phrases extraites d'un diagnostic médical sur la dépression ("I have no friends," "You'd be better off without me") et gravées sur la surface des miroirs se confondent à l'angoisse et la désorientation provoquée par l'expérience.

«it is a cross between a mirror maze and symptoms of clinical depression. A mirror reflects a person’s own image and consequently, one knows them self. Ken Lum believes we live in confusing times and has chosen to fragment and alter the images produced by the mirrors.»

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire