mercredi 26 février 2014

C'est comme ça qu'on disparait, Barbaros Cangürgel




J'ai envie d'imaginer que c'est une histoire, même si ça ne l'est pas. Pour Barbaros Cangürgel, ce sont trois projets distincts. Mais mises côtes à côtes, ces trois photographies racontent l'histoire d'une dissolution.

Source: mmeh, www.barbaroscangurgel.co.uk

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire