mercredi 7 janvier 2015

Les histoires de Gabin de Katjastroph


Autour de l’artiste nantaise Katjastroph se construit un univers en noir et blanc, qui mélange dessins, peintures et gravures. J'ai eu un véritable coup de coeur pour son livre Les histoires d'Albert Gabin : un livre-accordéon très grand format racontant l'histoire d'Albert Gabin, personnage amoureux de deux femmes. Les dessins sont inspirés de scènes de films des années 1950 dans lesquels Jean Gabin tient le rôle principal. Les contrastes très prononcés et l'épaisseur du trait rappellent l'esthétique de la gravure, même si le livre est sérigraphié. Les dessins sont statiques, comme si les personnages s'arrêtaient le temps d'une photographie, et chargés de détails issus de l'imagerie populaire.

Lors de ma rencontre avec elle au Festival Fanzines, elle m'explique : «Je travaille depuis plusieurs années essentiellement en noir et blanc, cette envie est plutot instinctive, je trouve que l'on arrive vite à l'essentiel par le dessin en noir et blanc. Meme pour le travail d'autres artistes, je suis tout de suite attirée par le travail en noir et blanc, je ne saurais vraiment l'expliquer.»

Lire mon article sur le Festival Fanzines! à Paris sur le site Ma Mère Était Hipster

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire