mardi 24 novembre 2015

Mon père, ce hongrois, Camille Havas


Une discussion entre un père et sa fille, retranscrite à la première personne. Des photographies d'écorce, de bois, pour illustrer l'histoire d'un exil. Un fanzine de Camille Havas que j'ai oublié d'acheter à Expozine en faisant mon deuxième tour alors que j'aurais bien aimé lire cette histoire qu'il n'avait jamais raconté.














Source: Camille Havas

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire