dimanche 31 janvier 2016

Donner forme à une résidence, Fanette Mellier


Entre 2007 et 2009, la graphiste Fanette Mellier a réalisé une résidence consacrée à une recherche sur le livre au Pôle graphisme de la Ville de Chaumont. Son projet « Chaumont : fictions (des livres bizarres) » consistait à donner forme à des écrits d’auteurs invités : Éric Chevillard, Céline Minard, Laure Limongi et Manuel Joseph.

Pour clore sa résidence, elle a créé, avec Grégoire Romanet, un espace commun, convivial et festif appelé « l’Encroyable », où ont eu lieu des rencontres, des conférences et des soirées. «Il est né d’un  fantasme   : celui d’une poétisation éphémère et hors échelle de l’impression.»

L’Encroyable s’apparente à une feuille blanche de 300 m2 peinte au sol, sur laquelle est disposé un mobilier un peu spécial : bar(re)s chromatiques, banc de coupe, kiosque-hirondelle… L’espace vierge au centre est une piste de danse.


Le «kiosque-hirondelle» ouvre ses volets tous les matins pour présenter les travaux créés pendant la résidence, reliés ensemble dans de grands livres et attachés à la table par des signets de soie géants.

Les codes techniques de l’imprimerie ont été convoqués en référence aux problématiques abordées pendant la résidence, tout autant qu’ils constituent un dénominateur commun pour les graphistes.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire