vendredi 1 décembre 2017

Suivre la ligne, Joseph Kosuth



Au rez-de-chaussée de la galerie Almine Rech en 2006, Joseph Kosuth a organisé un parcours sur un damage de livres et accroché des panneaux rectangulaires lumineux au mur avec les phrases-clés d'auteurs. La galerie est plongée dans l'obscurité ; seuls les caissons lumineux au mur envoient de la lumière dans la salle.

Parmi les citations, des mots de Sartre, Beauvoir, Camus, Derrida ou Foucault. Kosuth met en évidence chez chacun le désir de lecture, le plaisir de la connaissance par le livre. Il écrit ces phrases sur des panneaux rectangulaires lumineux. En fond, des images de rayonnages de bibliothèques.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire